|||

Mes 16 pires films de S-F

Voici ma liste de ce que je considère comme les 16 pires films de S-F. Naturellement j’ai été tenté d’aller fouiller du côté des nanards, mais ca n’aurait pas été du jeu. Et puis un «pire» film c’est quand-même quelque chose qui, des années après sa vision, on en a encore le cerveau passé à l’emeri.

Comme pour la liste précédente, elle est non exhaustive et subjective. Cela dit, la difficulté était inverse de celle rencontrée pour rédiger les 16 meilleurs. Comme on a tendance à oublier (salutairement) les mauvais souvenir cinématographiques, j’ai eu un peu de mal à en trouver 16.

1 -

La bande-annonce promettait monts et merveilles, ce qui est un cas d’école pour futurs commerciaux. C’était d’un ennui et d’un décousu tel que le titre aurait pu être «Le vide infini de l’univers». Même Tchéky Kario semble passer son temps à se demander ce qu’il fout là…

2 -

La trilogie complète. Et je peux vous assurer que je me suis fait violence pour la voir en entier, histoire qu’on ne me reproche pas de critiquer sans savoir. Monsieur Baudrillard peut reposer en paix, les générations futures ne pourront que difficilement se rappeler qu’on a associé son nom à ce truc.

3 -

Il est probable qu’on puisse trouver d’autre exemples d’adaptations de jeux vidéos ayant vêlé une bouse sur pellicule. Celui-ci est d’autant plus à pointer du doigt qu’il a été réalisé par l’auteur même de la série de jeux.

4 -

La brochette d’acteurs à la mode, un réalisateur de renom, un compositeur mythique, des ingénieurs de la Nasa au scénario… Et un soufflet qui retombe dans un flapissement humide. On aurait presque l’impression que le film a été fait par intérim. Le fiasco est tel que la chute de l’histoire apparaît carrément sur l’affiche du film.

5 -

Adaptée d’une série quasi-inconnue en France, le long-métrage visuellement modernisé a réussi la gageure de garder le kitsch de son parent télévisé. Bref un ennui complet1.

6 -

Adapter Phillip K. Dick, c’est comme adapter Lovecraft ; tous le monde sait que c’est impossible. Pourtant régulièrement quelqu’un essaye. Et se vautre lamentablement comme un gamin téméraire qui essaye de faire du vélo sans les mains et les yeux fermés. L’image ne correspond qu’à un film mais, à part A scanner darkly, cette entrée est un hommage à toutes les adaptations d’une histoire du Maître du Haut Château.

7 -

Alors que les trois premiers titres de cette tétralogie apportent chacun leur dose de kiff visuel, le 4ème volet ne propose que de gâcher tout ce qui a été fait avant2.

8 -

Comme pour le n°2 de cette liste, quand la famille Wachowski touche quelque chose, c’est pour le gâcher. Le roman est un régal, et j’en viens à me demander si la fratrie3 ne serait pas gravement dyslexique.

9 -

Non, ce n’est pas Matrix. C’était avant. C’était prévu pour être du cyberpunk. C’était même du William Gibson. Mais c’est raté. Et chiant.

10 -

Hollywood refuse de comprendre qu’on ne peut pas adapter tout et n’importe quoi n’importe comment. Seul plaisir de ce film ; le duo Daniel Craig - Harrisson Ford. Pour le reste effleurez le concept original et enthousiasmant et regardez comment on l’asceptise jusqu’au coma scénaristique.

11 -

D’accord, c’est russe. D’accord c’est un grand réalisateur. D’accord on lui a perdu ses rushes et il a dû tout retourner sans un sou. C’est vraiment une excuse pour transformer un excellent roman angoissant et palpitant en une interminable succession de scènes dialoguées sur fond de décharge publique ?

12-

Faudrait qu’Hollywood se rachète des scénaristes. En ce moment c’est le festival du bon concept massacré par un manque abyssal d’intelligence.

13 -

J’aime pas Tom Cruise, entre autre parce que c’est pas un acteur. Qui peut croire plus de deux minutes à son personnage torturé, angoissé, paumé et drogué ? Ni le réalisateur ni lui-même, puisqu’en un clin d’œil on se retrouve avec le même Tom Cruise que dans Mission Impossible. Quand je vous dit qu’on peut pas adapter du K. Dick, même quand on y met des moyens et qu’on s’appelle Spielberg.

14 -

L’auteur de Jurassic Park et de la Variété Andromède écrit un roman de S-F ? Le réalisateur de Good Morning Vietnâm et Rain Man l’adapte ? On colle Dustin Hoffman, Sharon Stone, Samuel L. Jackson et Peter Coyote dedans ? Qu’est-ce qu’il en sort ? Un spectateur qui a trop baîllé et qui a l’impression qu’on s’est foutu de lui pendant 2h30.

15 -

Qu’on ne s’y trompe pas, la série éponyme est géniale. Mais les deux long-métrages, derrière une animation, des effets visuels et une bande originale allucinants cache mal un scénario indigent et usé jusqu’a la corde que le réalisateur tente mal de noyer sous un fatras pseudo-philosophique labyrinthique (erreur qu’il saura éviter dans son excellent Avalon).

16 -

Film pour gosses de la grande époque des années 80, ça aurait dû être le Goonies dans l’espace. Las, des conflits entre le réalisateur (Joe Dante, Gremlins entre autres) et le producteur (Spielberg qui débutait à la prod et qui n’a pas été doué au début, comme en témoigne également Tobe Hooper pour Poltergeist) ont fait que le film s’est retrouvé massacré et mutilé, notamment à la fin. J’avais 12-13 ans quand je l’ai découvert et j’ai adoré ce film pendant longtemps. Mais j’ai fini par le reconnaître : c’est nul.


  1. Note de ton toi plus tard : Netflix a récemment produit une série télé de cette vielle série télé, en modernisant tout et… Bah, les décors et costumes sont beaux, les effets magnifiques. Tout le reste est d’une nullité abysmale.

  2. Du futur : Ça a continué à ne pas s’arranger…

  3. Sororité ? Purée je m’y perd avec euxelles.

Dans les épisodes précédents… Mes 16 meilleurs films de S-F Je hais les jeux d’argent
Dernières entrées Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Writever — Mai 2021 Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes 20 ans de Marmite & Micro-ondes Hebdo-Cubes Writever — Avril 2021 Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Jordan of Persia Cher Olivier, on se connait si bien… Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Les Archives reprennent du service ! Hebdo-Cubes Writever — Mars 2021 Une petite madeleine : le Starbird Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes À la recherche de l’homme de Rapa Iti Hebdo-Cubes Les aventures incroyables d’un tweet ordinaire Writever — Février 2021 Hebdo-Cubes Writever — Janvier 2021 Hebdo-Cubes Un état des lieux de mon silence Hebdo-Cubes