|||

Wall-E inspire les critiques

Je n’ai pas encore été voir le film, mais voici ce qu’on trouvait dans le programme ciné d’Aix, cité du magasine Studio :

Ce bijou pictural déroule la civilisation humaine à travers les arts. Il inscrit aussi, en bout de course, le film d’animation dans cette histoire artistique.

Je l’ai relu une dizaine de fois. Je l’ai relu encore plusieurs fois avec Crou. Le verdict n’a jamais changé : c’est du pur portnawak.

Donc, soit l’auteur s’est tripoté le stylo jusqu’à pondre ce nonsens magnifique presque digne d’un JCVD sous stupéfiants, soit c’est un excellent critique qui avait en tête de communiquer son plaisir d’avoir vu un bon film en réussissant la gageure de ne pas en parler.

Curieusement, je pense que la réalité correspond à la première option… :)

Dans les épisodes précédents… Des yeux tout neufs Ca faisait plus de cinq ans que je n’étais pas allé consulter un ophtalmo(logistique). Comme je ne subissais pas de migraine ophtalmique, j’ai pas Découverte étonnante (mai, bon, voilà quoi)
Dernières entrées L’axiome de la visibilité absolue J’ai cassé mon vélo Le séjour en Grèce 2022 — la totale Des insultes classes J’ai refait du vélo ! L’histoire triste d’un bête clavier Ελλάδα 2022 — Jour 14 Ελλάδα 2022 — Jour 13 Ελλάδα 2022 — Jour 12 Ελλάδα 2022 — Jour 11 Ελλάδα 2022 — Jour 10 Ελλάδα 2022 — Jour 9 Ελλάδα 2022 — Jour 8 Interlude Ελλάδα 2022 — Jour 7 Ελλάδα 2022 — Jour 6 Ελλάδα 2022 — Jour 5 Ελλάδα 2022 — Jour 4 Ελλάδα 2022 — Jour 3 Ελλάδα 2022 — Deuxième Jour Ελλάδα 2022 — Premier(s) jour(s) Ελλάδα 2022 — Le Départ Les preparatifs se preparent. Un test d’écriture depuis la tablette Un peu de vocabulaire ? Ce jeu qui me ramène chez moi… Quelques nouvelles en passant… À moi l’Oscar ! Du recul sur une superproduction Lettre ouverte à la régie de bus d’Aix-en-Provence En passant…