|||

Le plus beau refus du monde

Certe, c’est toujours frustrant de se faire rembarrer, mais quand c’est fait avec élégance et humour, c’est quand-même agréable quelque part. Je vous souhaite donc tous un jour de vous prendre une fin de non-reçevoir de cette manière :

Monsieur,
J’ai eu le plaisir de recevoir ce jour votre offre de services. Soyez sûr qu’après la lecture de votre dépliant, je fus navrée de ne détenir qu’un modeste bureau de rédaction, et non une belle et grande agence susceptible d’avoir besoin de vos talents. Mais vous ne seriez pas heureux chez moi. Pensez donc, je n’ai même pas de Mac !
Mais c’eût été, assurément, un plaisir que de collaborer dans un humour distancié et une dérision subtile.
Lorsque vous aurez intégré l’entreprise idéale que vous recherchez, vous pourrez, si vous le souhaitez, me communiquer ses coordonnées… on ne sait jamais de quoi le client de demain sera fait.
Je vous souhaite une pleine réussite, beaucoup d’amour et de nouveaux gadgets et pas trop de glace aux fruits rouges. Bien cordialement.

Et merci bien !

Dans les épisodes précédents… La demande faite à Trondheim Reflexions du dedans de la tête
Dernières entrées Un peu de vocabulaire ? Ce jeu qui me ramène chez moi… Quelques nouvelles en passant… À moi l’Oscar ! Du recul sur une superproduction Lettre ouverte à la régie de bus d’Aix-en-Provence En passant… Dentisterie, suite Quelques infos, en vrac… Hier, je suis allé au dentiste… Writever — Décembre 2021 Je ne sais plus quoi écrire… Writever — Novembre 2021 Writever — Octobre 2021 Writever — Septembre 2021 Le train de nuit Le petit vélo de Vincent Corlaix Writever — Août 2021 Mes conseils en écriture Writever — Juillet 2021 Mes petits rêves de grandeur enfuis Writever — Juin 2021 Writever — Mai 2021 20 ans de Marmite & Micro-ondes Writever — Avril 2021 Jordan of Persia Cher Olivier, on se connait si bien… Les Archives reprennent du service ! Writever — Mars 2021 Une petite madeleine : le Starbird À la recherche de l’homme de Rapa Iti