|||

Paris - Moleskine

Je reprend le clavier pour seccouer un peu les puces de ce blog qui partait à la dérive.

Ce week-end c’était séjour parisien. J’avais rendez-vous pour la première rencontre informelle de la Confrérie des Chevaliers du Taste Hypocras. Je suis arrivé à Paris à 10h. J’avais rendez-vous avec Luc à place d’Italie à 11h. Ayant un léger petit creux, j’ai voulu retrouver la boutique que je connaissais pour vendre ces merveilleuses brioches blanches fourrées de viandes (porc ou poulet) connues sous le nom de Mam-Bao dont la saveur est extraordinaire.

Malheureusement ma mémoire étant ce qu’elle est, je me suis paumé et je n’ai pas retrouvé la fameuse boutique. Qu’à celà ne tienne, nous y sommes retourné un peu plus tard en manger un comme apéritif :)

Le soir nous nous sommes rendu chez O&E pour la dégustation. Nous avont discuté en attendant l’arrivé de Erwann et sa douce

Malheureusement, plus la soirée avançait, plus je sentais une névralgie envahir ma tempe gauche. J’avais beau masser ma tempe et ma mâchoire, essayer de m’intéresser à la conversation, je me suis tout de même retrouvé littéralement assommé par la douleur et je n’ai eu comme seul reccourt –comme à chaque fois– que de dormir. Je me réveillais par à-coups mais à chaque fois je sentais la migraine encore présente et le front couvert de sueur. J’ai fini par être assez lucide pour me lever à la fin de la soirée, mais j’étais vidé et je n’avais qu’une idée en tête : dodo.

Merci ma tête, pas mieux pour me gâcher la soirée.

Cela dit, ça fait plaisir : quand je me suis levé pour partir j’ai constaté que la bouteille d’hypocras était vide. J’en ai conclu que notre production était réussie :)

Le lendemain, levé 10h passé. Luc et mois avont passé la matinée à surfer (merci la freebox) et discuter, puis nous sommes parti faire un tour dans Paris. Direction le Caroussel du Louvres. Luc m’a enmené voir un petit trésor sur lequel je me suis jeté : les carnets Moleskine.

Ces carnets, originaires de Tours mais maintenant fabriqués en Italie, sont légendaires. Utilisés par une pléthore d’artistes connus, de Hemingway à Picasso, de Chatwin à moi. Il est maintenant entré dans la légende, notamment grâce à Hollywood qui le file entre toutes les mains des héros intellectualisants (dernier en date : le précieux carnet de notes de Nicholas Cages dans Benjamin Gates & le Trésor des Templiers).

Je sais, c’est un capice autant qu’un régal. Et c’est vrai qu’ils sont bien fait.

Sur ce, je suis rentré. Tout le séjour ma Puce m’a manqué. La patience est une vertu bien difficile à dompter.

Dans les épisodes précédents… Citations drôlatiques 1ère expo S.-F. à Douai
Dernières entrées L’éclat de Coquille — Juin, tome 2 L’éclat de Coquille — Juin, tome 1 Writever 2024 — Mai L’éclat de Coquille — Mai, tome 2 L’éclat de Coquille — Mai, tome 1 Writever 2024 — Avril L’éclat de Coquille — Avril, tome 2 L’éclat de Coquille — Avril, tome 1 Writever 2024 — Mars Le bulletin de la Coquille — Mars Constat d’abandon Writever 2024 — Février Writever 2024 — Janvier Un dernier billet avant la fin du monde Un état du temps qui passe… Les Chants de Sennaar Le point écriture de la rentrée Jordan Mechner, Replay Le petit voyage en Crète — Les T-shirts Le petit voyage en Crète — Chapitre Final Le petit voyage en Crète — Chapitre 10 Le petit voyage en Crète — Chapitre 9 Le petit voyage en Crète — Chapitre 8 Le petit voyage en Crète — Chapitre 7 Le petit voyage en Crète — Chapitre 6 Le petit voyage en Crète — Chapitre 5 Le petit voyage en Crète — Chapitre 4 Le petit voyage en Crète — Chapitre 3 Le petit voyage en Crète — Chapitre 2 Le petit voyage en Crète — Chapitre 1 Saviez-vous qu’un chat a cosigné des recherches scientifiques ?