|||

Wall-E inspire les critiques

Je n’ai pas encore été voir le film, mais voici ce qu’on trouvait dans le programme ciné d’Aix, cité du magasine Studio :

Ce bijou pictural déroule la civilisation humaine à travers les arts. Il inscrit aussi, en bout de course, le film d’animation dans cette histoire artistique.

Je l’ai relu une dizaine de fois. Je l’ai relu encore plusieurs fois avec Crou. Le verdict n’a jamais changé : c’est du pur portnawak.

Donc, soit l’auteur s’est tripoté le stylo jusqu’à pondre ce nonsens magnifique presque digne d’un JCVD sous stupéfiants, soit c’est un excellent critique qui avait en tête de communiquer son plaisir d’avoir vu un bon film en réussissant la gageure de ne pas en parler.

Curieusement, je pense que la réalité correspond à la première option… :)

Dans les épisodes précédents… Des yeux tout neufs Découverte étonnante (mai, bon, voilà quoi)
Dernières entrées Hebdo-Cubes Les Archives reprennent du service ! Hebdo-Cubes Writever — Mars 2021 Une petite madeleine : le Starbird Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes À la recherche de l’homme de Rapa Iti Hebdo-Cubes Les aventures incroyables d’un tweet ordinaire Writever — Février 2021 Hebdo-Cubes Writever — Janvier 2021 Hebdo-Cubes Un état des lieux de mon silence Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Writever — Janvier 2021 Hebdo-Cubes Voyage en Alchimérie Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Voyage en Alchimérie Voyage en Alchimérie Alchimérie Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes C’est l’histoire d’un ordinateur belge… Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes