|||

Pourquoi ? Parce que.

Lundi 1er février - Temps clair, 5° - 688 mots


Drôle d’introduction n’est-ce pas ?

Pourquoi ?

Parce que maintenant chaque article commencera ainsi.

Pourquoi ?

Parce que c’est un peu ma manière de journaliser, de journalister et un peu d’auto-motiver l’habitude d’écriture enclenché hier.

Pourquoi ?

Parce que j’en ai besoin, voilà pourquoi. Il me faut gagner, voire regagner une discipline de travail perdue depuis longtemps.

Pourquoi tout ces pourquoi ?

Parce que c’est ridicule mais très à la mode (et je vous laisse réfléchir à qui l’a faite cette mode…)

Bref, en l’état des choses, j’ai deux illustrations de retard pour le Bulletin, un petit morceau du premier chapitre, un morceau encore plus petit du prologue, et quelques questions encore irrésolues, mais qui ne m’empêchent pas d’avancer.

Ajoutez à cela des toilettes fuyantes à réparer et un job1 à trouver, et vous aurez le tableau complet. Je vous autorise donc à en conclure que tout va bien.

Sur ce, excusez-moi par avance de la brièveté de cette brève. Je finis mon café et retourne à mes fuites hydrauliques. A bientôt, c’est-à-dire demain.

Portez-vous bien !


  1. N’importe lequel, je prend tout, faites offre.↩︎

Dans les épisodes précédents… Les (finalement) bonnes résolutions 20101 Pour Un Autre Auteur…
Dernières entrées L’axiome de la visibilité absolue J’ai cassé mon vélo Le séjour en Grèce 2022 — la totale Des insultes classes J’ai refait du vélo ! L’histoire triste d’un bête clavier Ελλάδα 2022 — Jour 14 Ελλάδα 2022 — Jour 13 Ελλάδα 2022 — Jour 12 Ελλάδα 2022 — Jour 11 Ελλάδα 2022 — Jour 10 Ελλάδα 2022 — Jour 9 Ελλάδα 2022 — Jour 8 Interlude Ελλάδα 2022 — Jour 7 Ελλάδα 2022 — Jour 6 Ελλάδα 2022 — Jour 5 Ελλάδα 2022 — Jour 4 Ελλάδα 2022 — Jour 3 Ελλάδα 2022 — Deuxième Jour Ελλάδα 2022 — Premier(s) jour(s) Ελλάδα 2022 — Le Départ Les preparatifs se preparent. Un test d’écriture depuis la tablette Un peu de vocabulaire ? Ce jeu qui me ramène chez moi… Quelques nouvelles en passant… À moi l’Oscar ! Du recul sur une superproduction Lettre ouverte à la régie de bus d’Aix-en-Provence En passant…