|||

On m’a drogué

Vers midi j’ai eu ma seconde piqûre anti-douleur.

Elle a fait effet 2, 3 heures après. Un shoot assez spectaculaire qui m’a forcé à aller m’allonger.

J’ai dormi sans sommeil et réveillé par la douleur, comme d’habitude. Le levé fut pire, une sensation intense de dérangement, l’impression que c’est l’univers entier qui pivotait pour me mettre debout.

Je n’ai jamais autant bossé que depuis que je suis à l’arrêt. Deux boulots pour Seb et Bruno qui m’a refilé un minisite à faire. Va falloir que ça se calme.

J’aimerai quand même me servir de ce temps imposé” pour écrire.

Dans les épisodes précédents… Graphiste, un métier d’Ouvrier Spécialisé Mon infiltration s’est bien passé, merci.
Dernières entrées Hebdo-Cubes Les Archives reprennent du service ! Hebdo-Cubes Writever — Mars 2021 Une petite madeleine : le Starbird Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes À la recherche de l’homme de Rapa Iti Hebdo-Cubes Les aventures incroyables d’un tweet ordinaire Writever — Février 2021 Hebdo-Cubes Writever — Janvier 2021 Hebdo-Cubes Un état des lieux de mon silence Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Writever — Janvier 2021 Hebdo-Cubes Voyage en Alchimérie Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Voyage en Alchimérie Voyage en Alchimérie Alchimérie Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes C’est l’histoire d’un ordinateur belge… Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes