|||

La technologie fait toujours rêver

Je ne sais plus si c’est Clarke ou Asimov1 qui a dit quelque chose ressemblant à ceci :

« Lorsque la technologie atteint un niveau tel qu’elle ne peut plus être appréhendée par l’homme devient de la magie. »

Bon. Je cite de mémoire, mais à lire comme ça, c’est assez joli. Bref, pourquoi je raconte ça ?

Parce que Google a encore frappé.

Avant de dévoiler (qui sait quand ?) leur OS qu’ils sont en train de peaufiner dans leur coin, la firme qui semble n’avoir pas de limite propose à nouveau un outils gratuit, superbement pensé, ergonomiquement génial et tout simplement magique :

Google Sketchup

Mettez-vous à ma place. J’ai mis quatre ans de tatonnements avant de dire bien fier que je maîtrisais assez 3dsMax pour pouvoir vendre des images faites avec. J’ai mis un peu moins d’un an pour me sentir assez à l’aise sur Cinema4D pour pouvoir faire de même (Je suis actuellement en train de facturer 20 heures d’images de synthèses à une boite d’Altanta).

Et voilà Google Sketchup. Dix minutes à suivre le tutoriel super-simple et voici ce que j’ai fait :

Une maison, faite dans SketchupUne maison, faite dans Sketchup

Certes, ce n’est pas vraiment comparable avec une scène modélisée sous C4D ou 3DS, certes c’est très géométrique et fondamentalement orienté archi. Mais essayez-le, manipez-le, expérimentez-le. Vous verrez, si vous avez suffisament les yeux ouverts que l’ergonomie est un pur tout de magie.

C’est quasiment dessiner à main levé dans l’espace et voir les formes qu’on a en tête devenir réalité, c’est d’une intuitivité (ça existe ce mot ?) extraordinaire. À croire que le logiciel ne se contente pas simplement d’interpréter le mouvement de la souris en fonction de l’outil et de la vue pour exécuter telle ou telle fonction, mais plutôt comme si le logiciel arrivait à deviner ce que vous aviez en tête.

Il suffit de voir avec quelle justesse le logiciel arrive à placer un point, un tracé, à anticiper l’extrusion que vous voulez obtenir.

J’espère que Google va se calmer avec cette histoire de scan de bouquins (une belle erreur de leur part à mon avis), mais je reste convaincu d’une chose : si Microsoft ressemblait un tant soit peu au pool de concepteurs et de programmeurs dont regorge Google, y’a des années que j’aurai érigé un autel à Billou :)


  1. Il est 22h passées, je dors mal en ce moment, et je viens de déguster un Black Russian. J’ai toutes les excuses du monde pour pas avoir la mémoire fiable. Na.

Dans les épisodes précédents… La Pierre Cuisine grecque 1 — Noot 0
Dernières entrées Hebdo-Cubes Les Archives reprennent du service ! Hebdo-Cubes Writever — Mars 2021 Une petite madeleine : le Starbird Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes À la recherche de l’homme de Rapa Iti Hebdo-Cubes Les aventures incroyables d’un tweet ordinaire Writever — Février 2021 Hebdo-Cubes Writever — Janvier 2021 Hebdo-Cubes Un état des lieux de mon silence Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Writever — Janvier 2021 Hebdo-Cubes Voyage en Alchimérie Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Voyage en Alchimérie Voyage en Alchimérie Alchimérie Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes C’est l’histoire d’un ordinateur belge… Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes