|||

Cuisine grecque 1 — Noot 0

Filant le parfait amour hellénique, hier j’ai tenté de faire l’une des spécialités les plus savoureuses (pour peu qu’on aime ça, aussi) avec laquelle on s’est régalé là-bas : la Skordalia, accompagnée de tranches d’aubergine en beignets.

Bon. Y’a encore du boulot.

La Skordalia est en fait un truc tout simple à faire ; c’est une purée de pomme de terre et d’ail en vinaigrette très huilée. C’est très relevé et c’est un régal.

Ça accompagne le plus souvent les poissons, mais ça se mange avec tout. Et surtout une tranche de pain grillée et huiledolivée.

On s’est régalé quand même, mais ma Skordalia avait trop de pomme de terre1 et les beignets n’étaient pas croustillants.

Bon.

On fera mieux la prochaine fois, hein ?

En attendant, merci bien et merci bien.


Recette de la Skordalia aux pommes de terre

Ingrédients

  • 3 pommes de terre (pas des nouvelles)
  • 4 à 5 gousses d’ail
  • 4 cuillères à soupe d’huile d’olive (de la bonne, hein !)
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de vin rouge
  • Sel & poivre…

Recette

  • Épluchez, lavez et faites bouillir les pommes de terre 20 minutes à l’eau salée.
  • À côté, dans un bol, épluchez et préparez les gousses (virez le germe, quoi). Réduisez-les en purée avec un presse-ail.
  • Sur la purée d’ail, versez et mélangez l’huile d’olive, puis le vinaigre, et mélangez bien le tout à la fourchette.
  • Quand les pommes de terre sont cuites, égouttez et écrasez-les et incorporez-les une à une au mélange.
    Vérifiez l’onctuosité du mélange pour ne pas qu’il devienne trop sec.
  • Mélangez bien le tout. Assaisonnez de sel et poivre à votre goût et rajoutez un filet d’huile pour compléter.
  • Mettez au frais. La Skordalia se sert à température ambiante, accompagnée de tranches de pain grillé légèrement oint d’huile d’olive et -pourquoi pas ?- de gros sel. Régalez-vous


  1. Là, ça faisait très purée alors que ça doit quand même plus ressembler à une pâte épaisse et grossière.↩︎

Dans les épisodes précédents… La technologie fait toujours rêver Je ne sais plus si c’est Clarke ou Asimov1 qui a dit quelque chose ressemblant à ceci : « Lorsque la technologie atteint un niveau tel qu’elle ne Oooh, la belle rouge ! Soit un testeur électrique que l’on sait fiable Soit une installation électrique que l’on sait déplorable Soit un fil à changer Soit un testeur
Dernières entrées L’axiome de la visibilité absolue J’ai cassé mon vélo Le séjour en Grèce 2022 — la totale Des insultes classes J’ai refait du vélo ! L’histoire triste d’un bête clavier Ελλάδα 2022 — Jour 14 Ελλάδα 2022 — Jour 13 Ελλάδα 2022 — Jour 12 Ελλάδα 2022 — Jour 11 Ελλάδα 2022 — Jour 10 Ελλάδα 2022 — Jour 9 Ελλάδα 2022 — Jour 8 Interlude Ελλάδα 2022 — Jour 7 Ελλάδα 2022 — Jour 6 Ελλάδα 2022 — Jour 5 Ελλάδα 2022 — Jour 4 Ελλάδα 2022 — Jour 3 Ελλάδα 2022 — Deuxième Jour Ελλάδα 2022 — Premier(s) jour(s) Ελλάδα 2022 — Le Départ Les preparatifs se preparent. Un test d’écriture depuis la tablette Un peu de vocabulaire ? Ce jeu qui me ramène chez moi… Quelques nouvelles en passant… À moi l’Oscar ! Du recul sur une superproduction Lettre ouverte à la régie de bus d’Aix-en-Provence En passant…