|||

Recette Improvisée

Je suis pas un cordon bleu, mais je m’amuse en cuisine.

Ce midi je m’étais donné deux objectifs : me faire une viande (facile) et retrouver quelque part les goûts de la cuisine de ma grand-mère bretonne (carrément pas évident).

Voilà ce que j’ai fait :

Les ingrédients

  • Deux belles tranches de boeuf (des aiguillettes baronnes…)
  • Des haricots verts frais
  • Des oignons frais (pas trouvé d’oignons grelots…)
  • Des champignons de Paris
  • Une échalotte
  • Du beurre et de l’huile, sel & poivre…

Voici comment j’ai procédé :

  1. Dans une casserole, on met une belle noix de beurre et deux ou trois cuillères d’huile1.
    On y met l’échalotte et les oignons grossièrement émincés et les champignons en tranches épaisses.
    On fait revenir à feu doux, que ça rissole tout juste.
    Ensuite on baisse à mort et on couvre, que ça commence à mijoter tranquillement, tout en touillant de temps en temps.

  2. À côté, on cuit à l’ébouillante les haricots pendant un petit quart d’heure. S’ils sont encore un peu ferme et croquants, c’est super.

  3. Ensuite, on fait griller à la poelle les tranches de viande. Juste griller, pas cuire.

  4. Une fois les tranches bien dorées et grillées, on les place sur le lit de champignons-oignons-échalotte dans la cocote.

  5. Avec un 1/2 verre de vin blanc, on déglace les sucs de la poelle, et on arrose les viandes de la cocote avec.

  6. On recouvre le tout avec les haricots cuits. On couvre et on laisse mijoter 1/2 heure. —

Voilà.

Résultat : tel quel ça manque d’herbes aromatiques ou d’un bouquet garni. À noter également qu’il faut faire gaffe à la viande. Elle était très bonne mais à la limite d’être trop ferme.

En tout cas, j’ai rempli mes deux objectifs. J’étais bien content. Et, l’un dans l’autre on s’est régalé.

PS, tout ça a été fait avec un petit verre de vodka dans le nez. C’est totalement facultatif et je ne sais pas du tout si ça peut aider…


  1. Les quantités sont données au pifomètre.↩︎

Dans les épisodes précédents… Reflexions du dedans de la tête Des toilettes sans lecture… … c’est d’une tristesse Kaputt Free
Dernières entrées L’axiome de la visibilité absolue J’ai cassé mon vélo Le séjour en Grèce 2022 — la totale Des insultes classes J’ai refait du vélo ! L’histoire triste d’un bête clavier Ελλάδα 2022 — Jour 14 Ελλάδα 2022 — Jour 13 Ελλάδα 2022 — Jour 12 Ελλάδα 2022 — Jour 11 Ελλάδα 2022 — Jour 10 Ελλάδα 2022 — Jour 9 Ελλάδα 2022 — Jour 8 Interlude Ελλάδα 2022 — Jour 7 Ελλάδα 2022 — Jour 6 Ελλάδα 2022 — Jour 5 Ελλάδα 2022 — Jour 4 Ελλάδα 2022 — Jour 3 Ελλάδα 2022 — Deuxième Jour Ελλάδα 2022 — Premier(s) jour(s) Ελλάδα 2022 — Le Départ Les preparatifs se preparent. Un test d’écriture depuis la tablette Un peu de vocabulaire ? Ce jeu qui me ramène chez moi… Quelques nouvelles en passant… À moi l’Oscar ! Du recul sur une superproduction Lettre ouverte à la régie de bus d’Aix-en-Provence En passant…