|||

Hebdo-Cubes n°55

Tirage du 13 novembre 2021

Tirage du 13 novembre 2021Tirage du 13 novembre 2021


Soumissions :

Mathieu Doublet

Les libellules se marrèrent en voyant le pauvre doudou complètement défoncé. Ce qu’elles ignoraient, c’est que l’auteur du massacre les attendait et qu’il n’était vraiment pas loin, bavant et rigolant lui aussi.

Tweet original


Alex Nikolavitch

La princesse Leia et Chiktaba avaient échoué sur une planète carbonifère peuplée de libellules géantes. Ils parvinrent à les rallier à la rébellion en leur racontant les usines impériales d’insecticides de Be-gon IV.

Tweet original


Miss Praft

Il ne pouvait plus supporter ces rires dégoulinants de haine. Enlaçant le vieux Mr Bear, il chuchota : Atcha libria . Son ombre, étrangement allongée, déploya quatre ailes fines et vivaces vombrissantes à l’envol. Mr Bear tomba au sol.

Tweet original


SK

L’enfant se marrait en arrachant les ailes de la malheureuse libellule. Pour mieux savourer ce moment de sadisme enfantin, il avait enfoui sa peluche-conscience (qui tirait la tronche) au fond du sac. Ah bah, elle finirait bien par le pardonner. Allez, encore une aile !

Tweet original


Vulkor Krollax

Traverser la ville était devenu un parcourt du combattant…
Il fallait tous le temps se méfier des nounours borgnes piégés aux nano-virus, des libellules géantes neurotoxiques et des poupées psychobombes.
La vie post-apo n’était pas un jardin d’enfants…

Tweet original


Nicolas Nivel

Jean-Pierre, ectoplasme depuis peu, se rendit compte que, peu avant sa condition humaine, il était une jolie libellule… puis sa tendance violente envers les autres lui valut que le Tout Puissant le destine au destin d’ourson peluche deguelasse et abandonné.

Tweet original


Caporal Pancho

Après le tout synthétique puis le tout robotique, l’industrie du jouet s’était tout entière engouffrée dans les bio-technologies. Avec les conséquences écosystémiques qu’on aurait pas eu besoin d’avoir été très fute-fute à imaginer.

Tweet original


Dul-Photo

Sans lui, je ne m’endors pas.
Sans lui, je ne me réveille pas.
Lui est doux et crasseux, son œil perdu me rassure, plus de 30 ans à me plonger dans le sommeil.
Lui m’arrache à la nuit. Violent, brutal, mais il m’humanise.
Entre eux, je suis un unique rêve : une joyeuse libellule.

Tweet original


Claire Billaud

Il partit d’un rire dément après avoir tailladé son ours en peluche. La Nature y réagit immédiatement : qui torturait de faux animaux pour le plaisir était capable d’en torturer des vrais.
Les libellules buveuses de sang s’occupèrent de lui.

Tweet original


Ketty StwrD

La dernière étude sur la résilience a fait bien des dégâts. Non, les enfants maltraités ne deviennent pas tous des artistes, non, les oursons déchirés ne se changent pas en jolies libellules.
Une fois de plus, les chercheurs n’avaient considéré que les survivants.

Tweet original


Lalex

La fée émit un rire cristallin. Ses ailes de libellule la portèrent jusqu’au nounours, dont elle arracha l’un des boutons qui servait d’œil. L’IA la captura dans un champ de force : ce n’est pas parce que les humains étaient en stase que leurs fées pouvaient faire des bêtises.

Tweet original


Tramontagne

Mais non mon tendre nounours. unique et préféré, tu n’es pas gros !
Pas aussi svelte et gracieux que cette libellule, mais j’aime me blottir contre ton ventre rebondi.
Tes oreilles décousues peluchent de guingois sous mes mains et mes émois.
Ne t’en envole surtout pas !

Tweet original


Soirée Mousse

Ici, chez Monstres et Compagnie, le rire des enfants est notre plus sûre source d’énergie.
Toujours soucieux de nous adapter aux nouvelles technologies, nous les récoltons désormais par nounours-espions et drones-libellules.
Monstres et Compagnie, pour des lendemains qui rient !

Tweet original


Jeff Benoit

Doudou est triste. Il est perdu au milieu d’un parking, Petit Dom l’ayant lâché alors que son papa l’installait en voiture. Il est sûr que Petit Dom est très triste. Mme Libellule se pose sur l’épaule de Doudou et, doucement,lui dit :
— Rassure toi,ils reviennent te chercher.

Tweet original


Richard Deckard

Sur cette planète hurlante, les oursons en peluche s’entredéchiraient pour un œil en plastique, les libellules vous empalaient sans vergogne, on pouvait à peine respirer et on mourrait de faim. Voilà tout était déprimant, sans issues, alors il valait mieux en rire aux éclats.

Tweet original