|||

Hebdo-Cubes

Tirage du 03 octobre 2020

Tirage du 03 octobre 2020Tirage du 03 octobre 2020


Soumissions :

Vincent Corlaix

La sorcière regagnait sa chaumière en pleine nuit sous une pluie battante. Arrivée devant sa porte, elle la vit barrée d’une toile d’araignée, tissée de manière à former les mots : «Bienvenue à la maison». Toute souriante, elle rentra chez elle.

Tweet original


Olivier Gechter

— Bonjour madame, Vous avez perdu quelque chose ?
— Je cherche mon araignée… me répondit la vieille.
— Puis-je vous aider ?
— Maintenant que vous me le dites, dit-elle en agitant sa canne, vous ferez parfaitement l’affaire !
Et depuis ce jour, je porte 4 paires de pattes

Tweet original


Lalex

C’était la fin du voyage. Le vaisseau avait mis 70 ans à rejoindre la colonie. Mia était si vieille !
Avec un sourire, elle attrapa la petite boîte percée dans laquelle se trouvait la descendante de la famille d’araignée.
Elle aussi allait vivre cette installation de son vivant.

Tweet original


Nimentrix

Qui aurait pu deviner que cette vieille dame souriante avait raison ? Quand elle l’avait prédit en janvier, ils pensèrent qu’elle avait une araignée au plafond. Pourtant, début octobre, Trump et sa femme avaient bel et bien le Covid…

Tweet original


Ketty StwrD

«Sois mon amie, dit l’araignée en souriant, et tu ne vieilliras plus jamais.» Anna haussa les épaules. On lui avait appris à se méfier des animaux doués de parole et à bien tenir sa maison.
En un coup de balai, tout rentra dans l’ordre.

Tweet original


Bill Baston

«Luc, Paul, qu’est-ce que vous avez contre Mme Patine-Desages ?
— Elle fait un drôle de visage en nous regardant.
— Elle me fait penser à une araignée qui veut nous tendre un piège.
Ni l’institutrice, ni les jumeaux ne savaient que la concierge était leur grand-mère.

Tweet original


H.S

Un sourire mal à l’aise traversa son visage. Bien qu’ayant vaincu le plus grand des démon démoniaque, son glorieux passée faisait maintenant partie de l’histoire. Elle devait maintenant affronter des ennemis plus commun: que diable était cette animal à 8 pattes et autant yeux??

Tweet original


Mathieu Doublet

Adèle Marathon adorait sa vieille voisine si gentille. Même si celle-ci avait une araignée au plafond et avait tendance à lui offrir des pommes rouges en ricanant.

Tweet original


Caroline Viphakone-Lamache

Corps fatigué, épuisé, vieilli, tiré, pendant, plombant, un sourire d’imposture que j’affiche sur mon visage, tandis que le Temps tisse les desseins qui me retiennent captive.

Tweet original


Julie Toral

Chaque matin la vieille femme retrouvait sur la table à manger la gommette d’un visage souriant. Le fantôme de son épouse décédée était bien facétieux ! Dans un recoin de la cuisine, l’araignée discrètement émue laissait couler quelques larmes de rosée.

Tweet original


Caporal Pancho

Давай, говорит Бабушка, еще один маленький промокатель и мы доберемся до последней паутины.

Tweet original


A.G.A.T

Par un beau soir d’été, l’araignée #hebdoCubes regardait les gens passer. Lorsqu’une veille femme à la mine austère arriva à sa hauteur, elle murmura une incantation. Elle remplit ainsi son cœur d’espoir jusqu’à ce qu’une esquisse de sourire étire enfin ses lèvres parcheminées.

Tweet original


Dimitri Régnier

Le respect se lisait dans les regards à l’apparition de la vieille dame en noire. Un silence religieux. Des milliers de petits yeux tournés vers elle. Les mandibules étaient serrées de terreur. Elle leva sa longue et fine patte. La leçon allait commencer.

Tweet original


Vanille

Nettoyer la cave était, pour Yvette, une tâche devenue ardue avec l’âge. Mais, prise de sympathie pour une araignée qui y avait élu domicile et dont la toile s’était depuis bien agrandie, elle avait coutume de dire : « Un travail de patience en vaut un autre. »

Tweet original


Wishyz

Elle tient à sa cane le poids de ses expériences. Un sourire s’étire à son visage. L’araignée à ses pieds est bien d’accord avec elle : voilà douze ans que cette sorcière avertie l’a choisie comme familier. Ses huit pattes fatiguée s’agitent.

Tweet original


Stig Legrand

Bientôt, je ne pourrai plus tisser. Mes filières excrétrices n’ont plus la vélocité, je ne calcule plus les trajectoires soyeuses et mes paires d’yeux ne voient plus grand-chose… Je prie Ste Sara Doke pour une retraite paisible, elle comprend toutes les araignées.

Tweet original


Dans les épisodes précédents… INTERCAL Les podcasts du Festival Autres Mondes
Dernières entrées Cher Olivier, on se connait si bien… Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Les Archives reprennent du service ! Hebdo-Cubes Writever — Mars 2021 Une petite madeleine : le Starbird Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes À la recherche de l’homme de Rapa Iti Hebdo-Cubes Les aventures incroyables d’un tweet ordinaire Writever — Février 2021 Hebdo-Cubes Writever — Janvier 2021 Hebdo-Cubes Un état des lieux de mon silence Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Writever — Janvier 2021 Hebdo-Cubes Voyage en Alchimérie Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes Voyage en Alchimérie Voyage en Alchimérie Alchimérie Hebdo-Cubes Hebdo-Cubes C’est l’histoire d’un ordinateur belge…